Des bactéries pour traiter le diabète de type 2 ? *

Précédent
Patrice Cani Publié dans la revue de : Mai 2017 Rubrique(s) : Congrès UCL de Médecine Générale

Résumé de l'article :

L’obésité et le diabète de type 2 sont associés à une inflammation de bas grades. Parmi les nouveaux mécanismes, le lien avec les bactéries intestinales semblent de plus en plus convaincant. Ce microbiote intestinal jouerait un rôle clé dans le déclenchement de l’inflammation et de l’insulino-résistance via différents mécanismes comme par exemple la translocation de bactéries ou encore de composés bactériens avec le développement de l’endotoxémie métabolique. Certaines bactéries intestinales pourraient aussi contribuer de façon délétère ou au contraire bénéfique à l’amélioration de l’homéostasie glucidique. Parmi les candidats potentiels, le rôle d’Akkermansia muciniphila est actuellement investigué.

Mots-clés

Microbiote intestinal, diabète, inflammation, Akkermansia muciniphila

* Cet article a été publié dans le numéro de Louvain Médical, 13e Congrès UCL d’Endocrino-Diabétologie, Louvain Med 2016 ;135 (3): 135-138

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :