Examen clinique de l’épaule

Précédent
Henri Nielens Publié dans la revue de : Mai 2017 Rubrique(s) : Congrès UCL de Médecine Générale

Résumé de l'article :

L’examen de l’épaule non traumatique comprend une anamnèse orientée, une observation de la ceinture scapulaire au repos et lors de mouvements d’élévation antérieure et d’abduction (rythme scapulo-thoracique). Il faut ensuite demander au patient d’indiquer de la main contra-latérale la localisation précise des douleurs ainsi que des irradiations douloureuses. S’ensuit l’évaluation des mobilités actives et passives qui permet parfois, dès le début de l’examen, de suspecter une capsulite rétractile lorsque les mobilités tant passives qu’actives sont très réduites et douloureuses. Les différents tests spécifiques visant à mettre en évidence une lésion au niveau de l’un des tendons de la coiffe ainsi que les tests de conflit sous-acromial sont réalisés. L’examen se termine par l’examen palpatoire des tendons de la coiffe complétée du testing moteur des muscles de l’épaule à la recherche d’une douleur provoquée ou d’un déficit moteur orientant vers une neuropathie périphérique.

Mots-clés

Examen de l’épaule, mobilité, conflit

Déja membre ?

Demander un nouveau mot de passe

Pas encore membre ?

Cliquez ici pour débuter la procédure

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :