Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Diabétologie et Nutrition

INNOVATIONS EN DIABETOLOGIE QUE RETENIR DE 2015 ?

M. Buysschaert Publié dans la revue de : Septembre 2015 Rubrique(s) : Diabétologie et Nutrition

L’année diabétologique 2015 a été riche en publications de grand intérêt clinique et/ou thérapeutique. Le but de cet article est de passer en revue quelques messages clés issus de ces études qui contribuent directement à une meilleure prise en charge des patients diabétiques. La « finalité » des recommandations internationales (ADA, EASD) en termes d’objectifs de démarche clinique dans le diabète de type 2 est à l’avant plan des concepts nouveaux. Les principales innovations thérapeutiques, en particulier dans le champ des DPP-4 inhibiteurs et des SGLT-2 inhibiteurs sont également abordées. Enfin, sont aussi mises en relief l’importance des troubles cognitifs chez le diabétique âgé et, dans un autre cadre, l’association à un diabète de type 1 « jeune » de troubles psychiatriques liés à la maladie princeps.

Lire plus

LE DIABÈTE EN BELGIQUE ET DANS LE MONDE : QUO VADIS?*

M. Buysschaert, S. Sadikot Publié dans la revue de : Janvier 2016 Rubrique(s) : Diabétologie et Nutrition

Le diabète sucré est un défi de santé sociétal à l’échelle universelle, devenu majeur. Deux raisons principales en rendent compte : son évolution épidémique et le risque de complications chroniques secondaires à l’hyperglycémie. Le but de cet article est de mieux mettre en évidence le problème du (pré)diabète en 2016 et de suggérer des approches qui permettraient de mieux contrôler la maladie (prédiabète et diabète) et ses conséquences.

Lire plus

L’EMPAGLIFLOZINE (JARDIANCE ®), UN NOUVEL HYPOGLYCÉMIANT DANS LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2, DIMINUE AUSSI LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE : ANALYSE D’UNE ÉTUDE PRINCEPS

M. Buysschaert Publié dans la revue de : Octobre 2015 Rubrique(s) : Diabétologie et Nutrition

Le diabète de type 2 fait le lit d’une palette de complications cardiovasculaires. Leur prévention repose sur la maitrise glycémique et celle des autres facteurs de risque.

Très récemment, un traitement de l’hyperglycémie chronique par empagliflozine (Jardiance ®) a été associé à une plus-value significative en termes de cardioprotection. C’est ce que vient de démontrer une étude (EMPA-REG OUTCOME) : sous empagliflozine (10-25 mg/j), en ajout au traitement hypoglycémiant antérieur, les auteurs constatent, dans une cohorte de sujets à antécédents cardiovasculaires, par rapport à un placebo, une réduction significative (au cours d’un suivi de 3.1 an) du critère d’évaluation primaire (décès cardiovasculaire ; infarctus ou accident vasculaire non fatal) avec un HR (Hazard Ratio) de 0.86 (95.02 % CI :0.74-0.89) (p=0.04). Ces patients bénéficiaient déjà à l’inclusion de l’étude d’un traitement très adéquat des autres facteurs de risque cardiovasculaires, comme l’hypertension et la dyslipidémie. Les auteurs rapportent également une réduction importante des décès d’origine cardiovasculaire (-38 %, p<0.001), de la mortalité globale (-32 %, p<0.001) et des hospitalisations pour décompensation cardiaque (-35 %, p=0.002). L’effet secondaire principal est une augmentation des infections génitales.

Sachant cette vertu de cardioprotection, l’empagliflozine occupe désormais une place privilégiée dans une approche thérapeutique réfléchie des diabétiques de type 2 à haut risque.

 

 

 

Lire plus

ÉVALUATION DE L’HYGIÈNE BUCCODENTAIRE DANS UNE COHORTE DE PATIENTS DIABÉTIQUES. RÉSULTATS D’UNE ÉTUDE PRÉLIMINAIRE CHEZ 100 SUJETS DIABÉTIQUES DE TYPE 1 ET 2

C. Tshongo Muhindo,V. Preumont, H. Reychler, D. Rahelic, M. Buysschaert Publié dans la revue de : Novembre 2015 Rubrique(s) : Diabétologie et Nutrition

Il existe une relation étroite entre le diabète sucré, en particulier le diabète de type 2 et la maladie parodontale. Le diabète augmente le risque d’une telle pathologie et des liens étiopathogéniques ont été évoqués. À l’inverse, la maladie parodontale augmente aussi le risque de (pre)diabète. De plus, certains auteurs ont rapporté une amélioration du contrôle glycémique chez des patients diabétiques qui avaient bénéficié d’un traitement de leur pathologie dentaire. Eu égard à cette association entre les deux maladies, une hygiène buccodentaire correcte est essentielle.

Le but de notre étude a été, via cinq questions, d’évaluer l’hygiène buccodentaire chez 100 patients diabétiques de type 1 ou de type 2, suivis à la consultation externe de diabétologie. Nos résultats montrent que près de 90% des sujets ont au moins un brossage dentaire quotidien et que 60% consultent au moins une fois par an leur dentiste. L’utilisation d’une brosse interdentaire n’est mentionnée que par un quart des patients. Un saignement gingival pendant les soins d’hygiène buccodentaire est rapporté par un tiers des malades, en particulier des diabétiques de type 1. En conclusion, une hygiène buccodentaire est essentielle chez les diabétiques. Nos résultats montrent un bilan relativement satisfaisant qui devrait cependant être davantage optimisé par une politique d’information dans un esprit de prévention, sachant le contexte particulier du diabète.

 

 

 

Lire plus

L’EMPAGLIFLOZINE (JARDIANCE®), UN NOUVEL INHIBITEUR SGLT-2 DANS LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2. POURQUOI ? COMMENT ? AVEC QUELS RÉSULTATS ?

M. Buysschaert Publié dans la revue de : Septembre 2015 Rubrique(s) : Diabétologie et Nutrition

ACTUALITÉS - Les inhibiteurs des transporteurs SGLT-2 sont une classe de médicaments glucorétiques qui amènent en parallèle d’une réduction de l’hémoglobine glycatée une perte pondérale et une amélioration de la tension artérielle chez des patients diabétiques de type 2. L’empagliflozine (Jardiance®) est un nouvel inhibiteur SGLT-2, disponible en Belgique depuis juillet 2015. Le but de l’article est de proposer une revue de la littérature récente analysant l’ensemble des effets de Jardiance® par rapport à un placebo ou à certains comparateurs (sitagliptine, glimépiride). L’ensemble des résultats met en évidence les bénéfices cliniques de Jardiance® sur le plan glycémique, pondéral et tensionnel. Les effets secondaires sont essentiellement des infections urinaires ou génitales très modérées. En Belgique, Jardiance® peut être administré en bi – ou trithérapie, y compris en association avec l’insuline basale.

 

 

 

Lire plus

Traitement des dyslipidémies et risque de cardiopathie ischémique dans le diabète : méta-analyse de 198 930 patients inclus dans 57 études randomisées

M.F. Rousseau, M.P. Hermans, S.A. Ahn Publié dans la revue de : Juin 2015 Rubrique(s) : Diabétologie et Nutrition

Le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire (CV) majeur; son influence sur le taux de survenue d’événements CV au cours d'un essai clinique qui inclut une sous-cohorte de diabétiques n'a pas encore fait l'objet d'une évaluation quantifiée. Ce travail a déterminé dans quelle mesure un diabète à l'inclusion, à titre individuel ou à un niveau de sous-groupe de patients, augmente le risque résiduel CV au cours d'un essai clinique randomisé. Cette méta-analyse a repris les critères principaux d’essais prospectifs-clés, pour lesquels la proportion de diabétiques à l’inclusion était connue, y compris les études ayant spécifiquement rapporté des résultats pour leurs sous-groupes de diabétiques. L’analyse a permis de quantifier formellement la relation linéaire entre la prévalence du diabète et les taux de maladies CV. La composante de risque CV absolu et relatif résiduel associé à la présence à l’inclusion de diabétiques peut ainsi être facilement prédite à partir d’équations linéaires mettant en relation la prévalence du diabète et différents critères de survenue d’événements CV.

Lire plus

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :