Tous les articles

Louvain Médical vous présente un site Internet dont l'aspect pratique, interactif et dynamique s'accorde parfaitement avec la qualité scientifique de ses articles, tant au niveau de ses actualités que de ses articles originaux.

Rhumatologie et dermatologie

C. Peeters, C. Francès, F. Houssiau, M. Baeck Publié dans la revue de : Décembre 2016 Rubrique(s) : Dermatologie

Nous rapportons le contenu de la réunion PEAU’se dermatologique des Cliniques Universitaires Saint-Luc du 15 février 2016 consacrée aux pathologies dermatologiques et rhumatologiques. Le Professeur Camille Francès, chef du service de Dermatologie de l’Hôpital Tenon à Paris, nous a présenté les manifestations dermatologiques du lupus érythémateux et de la dermatomyosite. Le Professeur Frédéric Houssiau, chef du service de Rhumatologie aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, nous a éclairé sur le casse-tête que constituent les auto-anticorps dans les rhumatismes systémiques.

Lire plus

Présentation clinico-biologique de l’hyperparathyroïdie primaire en fonction du statut vitaminique D

M. Yazidi, M. Chihaoui, F. Chaker, M. Feki, H. Slimane Publié dans la revue de : Décembre 2016 Rubrique(s) : Endocrinologie et diabétologie

L’hyperparathyroïdie primaire (HPTP) et la carence en vitamine D sont deux affections fréquentes. Leur coexistence semble également fréquente et serait susceptible d’aggraver les manifestations clinico-biologiques de l’HPTP. Nous avons analysé chez 42 patients porteurs d’une HPTP, les paramètres cliniques et paracliniques de cette maladie en fonction du statut vitaminique D. Une carence en vitamine D (25OHD<10ng/ml) était présente chez 40,5% des patients. Ces patients avaient un taux de PTH plus élevé (567,9±697,0 µg/l vs 259,8±198,8 µg/l p=0.04) et une ostéodensitométrie plus fréquemment pathologique (p=0,01). Les résultats de notre étude incitent le clinicien à doser systématiquement la vitamine D au cours de l’HPTP afin de mieux évaluer la sévérité de cette maladie et d’envisager une éventuelle supplémentation vitaminique.

Lire plus

Louvain Médical met à l’honneur les Professeurs émérites et rend hommage au Professeur Guy Cornu et la Fondation Salus Sanguinis

C. Hermans Publié dans la revue de : Décembre 2016 Rubrique(s) : Editorial

Cette édition de décembre du Louvain Médical a décidé de mettre à l’honneur les Professeurs des Cliniques universitaires Saint-Luc et du CHU Dinant Godinne UCL Namur ayant récemment accédé à l’éméritat et pour lesquels une Cérémonie d’hommage était organisée le 10 novembre dernier.

Lire plus

« Nous sommes tous Charlie ! » Quelles conséquences cardio-vasculaires ?

Christophe Scavée Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

Les maladies cardio-vasculaires restent la première cause de décès naturel dans le monde. A côté des facteurs de risque traditionnels, il y a le stress, source sous-estimée d’événements cardiaques. Parmi les causes de stress il y a les catastrophes naturelles, le terrorisme. Ce dernier s’est installé en Europe. Une étude révèle qu’après les attaques de Charlie Hebdo à Paris, le nombre de morts subites, d’hospitalisations pour événements cardiovasculaires était en forte augmentation. Des statistiques similaires furent observées aux USA après les attentats de 2001 à New-York, à Los Angeles après un tremblement de terre. Les effets néfastes du stress doivent être mieux identifiés afin de minimiser son impact sur la santé des individus.

Lire plus

Sevrage tabagique et prévention cardiovasculaire

Véronique Godding Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

Arrêter de fumer est la mesure de prévention cardiovasculaire la plus efficace pour un fumeur. L’arrêt tabagique est associé à une diminution du risque d’accident cardiovasculaire, d’HTA, en améliorant le profil lipidique et inflammatoire. Arrêter de fumer diminue le risque de diabète 2 et est associé à un meilleur contrôle et une diminution du risque de complications du diabète. Arrêter de fumer améliore la condition physique et peut permettre une diversification du régime alimentaire. Il est important d’intégrer la prise en charge du tabagisme actif et passif dans la gestion du risque cardiovasculaire, en utilisant la règle des 5A.

Lire plus

Cholestérol et nutrition : quels conseils diététiques pour quel impact ?

Véronique Maindiaux Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

Le LDL-C représente une cible prioritaire dans la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaires. Plusieurs interventions diététiques montrent des résultats significatifs de baisse du taux sérique de LDL-C : le remplacement des graisses athérogènes par des graisses insaturées, la prise quotidienne d’aliments enrichis en stérols/stanols végétaux, la consommation d’une portion de fruits oléagineux non salés, l’augmentation des aliments riches en fibres visqueuses et le contrôle du cholestérol alimentaire chez les grands absorbeurs. Considérés séparément, les résultats semblent modestes. Si on associe les mesures diététiques proposées, les résultats sont cumulés et la diminution du taux de LDL-C peut atteindre -20% à -30%. Cela présente un intérêt en prévention primaire, et également pour des groupes cibles à plus haut risque cardiovasculaire, tout en augmentant la qualité nutritionnelle de l’alimentation.

Lire plus

Atteindre les objectifs glycémiques en prévention cardiovasculaire

Michel P. Hermans Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

Pour tout type de diabète, le but du contrôle glycémique est de prévenir les complications microvasculaires. La rapidité du déclin fonctionnel de la cellule β déterminera la progressivité et la rapidité d’instauration des mesures hygiéno-diététiques, complétées de monothérapie orale, de bithérapie, de trithérapie orale et/ou injectable, et finalement d’insuline basale ou basale+prandiale. Toutes les classes thérapeutiques actuellement commercialisées sont utilisables seules, ou en combinaison, avec une préférence pour les médications à neutralité pondérale, non-hypoglycémiantes, sans effet délétère sur la cellule β, et ayant éventuellement démontré un bénéfice additionnel au plan macrovasculaire.

Lire plus

Objectifs glycémiques en prévention cardiovasculaire

Michel P. Hermans Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

Quel que soit le type de diabète, le but du contrôle glycémique est de prévenir les complications microvasculaires. En-dehors de situations aiguës de décompensation métabolique, l’appréciation de ce contrôle est essentiellement basée sur la détermination du taux actuel et antérieur de l’HbA1c et la documentation de la survenue d’hypoglycémies. Récemment, la Sécurité Sociale a mis à disposition des patients diabétiques de type 1 la mesure continue du glucose interstitiel par capteur sous-cutané. Cette avancée thérapeutique amène à devoir considérer de nouvelles statistiques et objectifs glycémiques, basés sur ces profils glycémiques ambulatoires, dont notamment le concept de temps passé dans la zone-cible.

Lire plus

Hypercholestérolémie familiale

Olivier S. Descamps Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

L’hypercholestérolémie familiale (HF) est une des maladies génétiques mortelles les plus fréquentes, touchant plus de 25.000 Belges. Elle est responsable de taux sévèrement élevés de cholestérol (> 300mg/dl) depuis la naissance et d’un risque dramatiquement précoce de complications vasculaires, cardiaques ou cérébrales dès l’âge de 30 ans chez les hommes, et 40 ans chez les femmes. Avec un diagnostic précoce et un traitement adéquat, idéalement commencé dès l’enfance, il est possible toutefois d’éviter toute complication cardiovasculaire.

Lire plus

Réponse des associations belges au reportage d’ARTE « le bluff du cholestérol »

O.S. Descamps Publié dans la revue de : Novembre 2016 Rubrique(s) : GRAPA

Une récente émission de la chaine ARTE titrée « Cholestérol : le grand bluff » remettait en question un des piliers le plus solides de la prévention cardiovasculaire : le rôle du cholestérol dans le développement des maladies cardiovasculaires et l’intérêt des médicaments hypocholestérolémiant pour prévenir cette maladie. Elle a soulevé par mal de réactions auprès de nos patients créant le doute sur la justification de leur traitement pour leur hypercholestérolémie. Face à cette attitude « négationniste », l'association des patients souffrant d'hypercholestérolémie familiale (www.belchol.be) et la société belge d'athérosclérose (Belgian Society of Athérosclerosis) ont réagi en envoyant une lettre à la présidente et à la directrice d'Arte ainsi qu’à la responsable de l'émission. Le Louvain Médical reproduit ici cette lettre.

Lire plus

Rechercher sur le site

Inscrivez un mot clef afin de rechercher tous les articles,
rubriques ou auteurs associés :